Retrouver le sens du rythme

Tout être humain arrive au monde avec un savoir rythmique déjà profondément ancré. En effet, les neuf premiers mois de vie sont littéralement baignés dans le rythme. Avant même que l’ouïe ne se développe (à partir du 5ème mois), les sons sont portés, transmis et perçus à travers le liquide amniotique et les tissus. Nous sommes donc, dès le départ bercés en permanence par les pulsations du coeur de la mère, le flux et le reflux de sa respiration, le flot sanguin qui bat dans les vaisseaux…

Dans certaines cultures, en Afrique, Amérique Latine ou Asie, cette connaissance rythmique innée va continuer de se développer après la naissance.

La musique, les chants et les danses, y constituent toujours une part importante de la vie sociale; le contact avec la nature, les cycles des saisons et les rythmes de vie quotidiens jouent également un rôle.

Mais dans la plupart des sociétés occidentales, nous nous déconnectons progressivement, nous perdons le sens du rythme, au propre comme au figuré. Plus exactement nous perdons le contact avec ce sens du rythme qui fait partie de nous…

TaKeTiNa permet de renouer avec ce savoir rythmique.
D’une manière simple et ludique, avec les pas, les claps et la voix, le corps expérimente différents rythmes simultanément.
Perdre le rythme et le retrouver fait partie intégrante du processus et permet progressivement d’intégrer, d' »incorporer » ces mouvements.
Vivre et partager l’expérience de se sentir pleinement présent, porté par le rythme et la musique amène également à un état de profonde relaxation tout en dynamisant le système nerveux.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...