Rythme et Respiration

« La respiration est le berceau du rythme »
Rainer Maria Rilke

La respiration… ce flux et reflux d’air vital nous accompagne tout au long de notre vie. La plupart du temps nous n’y prêtons que peu attention. Elle va de soi, s’effectue sans contrôle volontaire.

Pourtant, le rythme respiratoire est essentiel, il est l’expression de notre rythme vital. Il est continu, dynamique, en perpétuel mouvement.
La respiration est un mouvement rythmé, un échange permanent entre l’intérieur et l’extérieur.

Chaque inspiration, chaque expiration est nouvelle, différente, et ne sera jamais la même que la précédente.

La respiration peut être en deux, trois ou quatre temps: inspiration – (pause) – expiration – (pause)

Son rythme varie en fonction de nos efforts et de nos émotions, s’adapte en permanence à notre activité. Un choc émotionnel, la peur peuvent même nous « couper le souffle ».

De récentes études médicales (Dr Peter Sleight d’Oxford et Dr Bernardi de Padoue 06/2009) démontrent que nos rythmes respiratoires et cardiaques ont tendance à se synchroniser avec le tempo de la musique que nous écoutons.
Une musique calme avec un tempo lent permet de produire une respiration plus lente, avec des effets bénéfiques sur la fonction cardio-vasculaire et respiratoire.

Contrairement à la plupart des rythmes neurovégétatifs (battements cardiaques, cycles hormonaux…) la respiration peut être contrôlée par la volonté et l’intention.
Respirer calmement, apprendre la respiration abdominale permet d’être plus centré, de réduire stress et anxiété. Le travail sur la respiration est utilisé en sophrologie et en musicothérapie comme base pour la relaxation.
Depuis des millénaires, une des techniques du Yoga est le pranayama du sanscrit « prâna » le souffle et « yama » maîtrise ou discipline. Le Qi Gong ou le Tai Chi travaillent également sur le souffle comme vecteur d’énergie.

Certaines traditions spirituelles ont mis la respiration au centre même de leur pratique, en faisant l’objet de méditation. Non seulement le Bouddhisme, mais également certaines traditions chrétiennes orthodoxes ou de l’Islam (Soufisme).
Porter et maintenir de manière soutenue son attention sur ses mouvements respiratoires, que ce soit au niveau abdominal ou sur les sensations perçues au niveau de la lèvre supérieure permet de calmer le flot des pensées, d’améliorer sa concentration et d’atteindre un certain calme intérieur. Les bénéfices physiques de la méditation sont aujourd’hui largement reconnus et utilisés en médecine.

La respiration est de nos rythmes intérieurs le plus perceptible. Y être simplement plus attentif, ou exercer une des nombreuses pratiques centrées sur elle peut permettre d’atteindre un mieux être physique et mental.

Le rythme est en nous!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...